Murmures


Depuis maintenant une vingtaine d’années, la pianiste et compositrice Perrine Mansuy réunit des musiciens autour de différents répertoires de compositions et s’attache à réaliser une production phonographique pour chacun d’eux. Autour de la Lune en 1997 est son premier album enregistré en trio, puis Maneggio en 2001, Délubies en 2003, Mandragore & Noyau de pêche (Ajmiseries) en 2007, ou encore récemment Vertigo Songs en 2011 et Rainbow Shell en 2015 sous le label Laborie Jazz.

Parallèlement elle participe et enregistre des projets collectifs et participatifs tels que le duo Play Brel & Aznavour pour le producteur américain Alan Douglas, The Wind Cries Jimi au sein de la Compagnie de l’Arbre de Mai aux côtés de Rémi Charmasson, ou encore Les 4 Vents produit par Arts et Musiques en Provence et sorti en septembre 2019, sous le label Laborie Jazz également.

Aujourd’hui c’est en solo qu’elle souhaite enregistrer et se produire. C’est pour elle une étape indispensable dans son cheminement personnel et musical. C’est un face à face qui implique une remise en question importante, c’est aussi un dévoilement au cours duquel tous les artifices tombent, toutes les résistances lâchent afin de faire place à une musique plus habitée, inspirée, puissante et sensible.

Un travail de composition et d’exploration musicale est déjà en cours, il présente un parcours d’une douzaine de morceaux dont l’interprétation se veut très libre et au cours de laquelle la pianiste s’autorise à ouvrir des espaces d’improvisations inattendus. Tout au long de ce parcours et de ces escapades musicales, la voix résonne, elle est le fil conducteur, comme un chant intérieur mêlé à celui du piano et que l’on pourrait percevoir.


« Murmures » évoque à la fois les douces paroles enfantines à peine effleurées, qui sont comme des caresses sonores, mais il désigne également tous ces chants ou paroles plus subtiles, qui proviennent du plus profond de soi ou qui nous arrivent de façon plus ou moins déguisées. Pour les percevoir, l’attention, l’observation et la vigilance sont à l’honneur.

Dans ce répertoire, Perrine Mansuy s’inspire de tout ce qui peut entrer en résonnance avec sa nature profonde, que ce soit les éléments de la nature, comme cette longue suite dédiée à la force de la rivière, la poésie, comme ce vers décelé dans un recueil de poèmes d’Emily Dickinson “Three rivers & a hill to cross”, ou bien la beauté d’un paysage canadien découvert au cours d’un voyage et qui a donné naissance au “First light on Muskoka”.

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous ne raterez rien de notre actualité

Vous avez bien été inscrit à la newsletter

Une erreur est survenu

Creagency will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.
Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous ne raterez rien de notre actualité